Comme un conte, de Graham Joyce

Comme un conte

Un soir de Noël, alors que Mary et Dell s’apprêtent à se mettre à table, quelqu’un frappe à leur porte. Mary s’évanouit lorsqu’elle reconnaît le visiteur. Sa fille, disparue vingt ans auparavant sans laisser de trace, et qui revient, sale, fatiguée. Sa fille, disparue vingt ans auparavant, et qui semble n’avoir pas vieilli, avoir toujours seize ans.

A ses parents et son frère, elle explique son absence par un long voyage autour du monde – cela ne les convainc pas. Elle leur raconte alors un étrange séjour, tout près de chez elle, mais dans un monde qui paraît si lointain que ses proches ne peuvent la croire : elle dit avoir passé six mois chez les fées.

 

Un beau roman, qui propose de merveilleuses idées, qui va questionner notre mode de vie et de réflexion : qu’est-ce que la vérité ? Jusqu’où le délire peut-il aller ? Mais… est-ce réellement un délire ? Où est la frontière entre la réalité factuelle et la réalité subjective, la réalité de l’inconscient ?

Je regrette cependant l’écriture : il est traduit de l’anglais, et ça se sent.*  Un auteur français aurait peut-être su donner, par ses mots et son écriture, plus de profondeur au récit.

Et j’ai l’impression de n’avoir pas compris quelque chose, pas saisi un sous-entendu : qui est donc le mystérieux narrateur ?

Mais Comme un conte est une belle lecture, vraiment.

 

*Je n’ai rien contre l’anglais, einh ! Je considère juste que c’est une langue moins riche, moins belle que le français. (Mais au moins, elle a le mérite d’être simple à apprendre ! 😉 )

Comme un conte, Graha Joyce, éditions Bragelonne – l’Autre, traduit de l’anglais par Louise Malagoli

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s