Elliot, de Graham Gardner

Elliot - Graham Gardner« Repartir de zéro ». C’est ce que souhaite la mère d’Elliot lorsqu’elle décide de déménager. Lui, Elliot, ne sais pas trop qu’espérer. Après l’agression de son père, qui l’a plongé dans une profonde dépression, obligeant la famille à bousculer ses habitudes, les violences qu’il a subies dans son précédent collège – et l’extrémité à laquelle elles ont été poussées- lui a fait décider de ce mot d’ordre : « Ne pas se faire remarquer ». Rentrer dans la masse, constamment, modérer son comportement en fonction de ce que les autres font, pour être invisible. La logique est simple : si on est invisible, les gens ne s’intéressent pas à nous et s’ils ne s’intéressent pas à nous, ils ne feront pas de nous leur défouloir, leur tête de turc – appelez comme vous le voulez celui qui reçoit toutes les injures, toutes les moqueries, tous les coups. Mais c’était sans compter sur ces fameux « Gardiens », ces personnes qui dirigent le Lycée, craintes de tous mais connues de personne, qui viennent bousculer la petite vie d’Elliot – changements auxquels s’ajoutent la découverte de l’amitié, de l’amour, et une réelle prise de confiance en lui.

Elliot, c’est l’histoire d’un garçon qui doit choisir de passer du statut de victime à celui de Gardien, c’est-à-dire « décideur », organisateur des violences. Un bouquin dur, extrêmement intéressant, qui va au bout de ce qu’on peut faire en matière de dénonciation des violences scolaires, en présentant l’évolution de ce garçon, ses pensées, ses doutes, ses espoirs et, finalement, sa réussite – parce que je suis résolument optimiste et qu’il m’est parfaitement impensable que la fin ne soit pas « le bon choix ».

Un vrai beau bouquin, presque un récit initiatique au cours duquel on suit l’évolution de la pensée d’Elliot, un livre qu’on n’a pas envie de finir.

 

Elliot, de Graham Gardner, traduit par Dominique Piat-Couvert, éditions Flammarion, collection Tribal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s